La diarrhée chronique du chien

Mis à jour : juin 26



Laf se promène avec sa maîtresse à l'Ecole Vétérinaire qui abrite son club d'équitation. Lors d'une discussion, il entend parler de la diarrhée chronique du chien, ce qui réveille ses phobies.


Je suis au club d'équitation de ma maîtresse.

-Zi, Zi Zi Zi Zi, Zi Zi Zi Zi, Zi Zi, je chantonne.

Je suis une piste, à droite, à gauche, hum, ça sent le crottin...

-Zi Zi Zi...

-Ahou! Ahou! Ahou!


Laf, viens ici. Tu es insupportable!

-Qu'est-ce qu'il a ce chien à aboyer comme ça? Avec ce cri de spartiate! D'où sort ce Ahou!

-C'est le chant du beagle!

-Attache-le.


Je suis piteux. Moi qui étais si content de vaquer. Ma maîtresse me met mon harnais sur lequel est écrit mon nom, avec la longue laisse. Elle converse avec Léa. Léa, c'est la monitrice. Elle est aussi vétérinaire. Je me tiens à carreau, car j'ai peur des vétérinaires. Les deux filles viennent de monter leurs chevaux et sont en train de les bouchonner. Je suis attaché à un poteau. Léa a un cheval anglo-arabe noir qui s'appelle Colbert, un hongre. C'est un comble, c'est Colbert qui a écrit le code noir qui fait de l'esclave un être "meuble", susceptible d'être acquis par un maître au même titre qu'un bien, qu'un chien. Comme moi; moi aussi, j'étais un "meuble" avant qu'on me donne le statut d' "être vivant doué de sensibilité". Ma maîtresse monte sa ravissante jument alezane nommée Divine. Elle rêve d'acheter un Lipizzan pour le dresser à faire des figures acrobatiques, des levades, croupades, cabrioles. Ce cheval a la peau noire et sa lignée mâle est marquée au fer rouge sur les cuisses. Elle ferait avec lui des figures aériennes. 


Les filles vont jusqu'au bar et je suis obligé de suivre. Léa parle de ses recherches en clinique vétérinaire. Elle est spécialisée dans l'étude de la diarrhée chronique du chien. J'écoute car on parle de moi. Il paraît que je trimballe dans mon système digestif des milliards de micro-organismes, avec plein de bactéries. Quelle horreur!


Elle ajoute:

-Quand cet écosystème est déréglé, cela se traduit par la diarrhée chronique du chien.


Le chien pense: "diarrhée chronique. Oh! bon. Moi qui aime bien faire caca à heures fixes, 3 fois par jour, lors de promenades ritualisées, toujours sur le même brin d'herbe. Oh non, j'ai déjà mal au ventre; des flaques humides, plus d'horaires, salir l'appartement...  Je sens que je vais me faire gronder."


Ma maîtresse:

- Comment ça se soigne?

Léa réplique:

- Il faut rétablir l'équilibre du microbiome. C'est une question de nutrition. Jeûne puis régime strict.


Laf est désespéré. En cas de diarrhée chronique du chien, ne plus être nourri, changer mes délicieuses croquettes...


Laf n'en peut plus. Il aperçoit un des ânes du club qui paît plus loin. Il se met à hurler de tous ses poumons, le chant du beagle à son apothéose. La maîtresse essaie de le calmer.


-Il faudra que je parle à mon psy de Laf. Il fait des phobies des ânes. Il se met dans de sales états quand il en voit un.

Laf pense: je crois que je vais demander à voir un psy comportementaliste. J'avais la phobie des ânes. Voilà que j'ai la phobie de la diarrhée chronique du chien. Je me pose aussi beaucoup de questions sur mes origines. Comment je vais signifier à ma maîtresse mon désir?... Faire caca mou dans toute la maison?

20 vues

© 2020 chroniquedechien.com

  • Icône Facebook noir
  • Icône Twitter noir
  • Icône Pinterest noir
  • Icône Instagram noir