Doggy blog on the road

Mis à jour : mai 18

Laf rencontre les chiens qui vivent dans la rue.


C'est l'heure de la promenade. Laf aime la rue. Il croise Voyou, avec son maître: poils roux, casquette, bandana. Voyou trace son chemin, le nez en l'air. Laf ne copine pas avec ce gavroche.


Plus loin, il y a Pirate. Toujours debout, au coin de la place. Il porte un chapeau dans sa gueule. Il fait la manche. Son maître est un jongleur de rue. Pirate est un enfant de la balle. Arthur ne sait pas s'il aimerait être ça.


Rêve et Michou sont, comme d'habitude, attachés l'un à l'autre. Ce sont les gardiens de Jean qui dort sur le banc. Les chiens siamois ont la même odeur, la même vie.


Laf saute de joie quand il voit Patou. Patou, c'est son copain. Patou est le protecteur de Christobal. Christo a fait son logis dans un recoin près de la banque. Il y a longtemps qu'il a tout perdu. Il dort dans ses cartons. Un de ses derniers amis lui a apporté le chiot de l'Ariège. Depuis Patou a grandi: 80cm au garrot, 55 kg. Blanc comme neige, propre malgré l'adversité et les intempéries. Patou protège son maître, le réchauffe. Laf le respecte. C'est le chef de la bande. 


La rue est un territoire. Les hommes y vivent. Les chiens, "loups remplis d'humanité" [1], y rodent. Il y a trente mille ans, loups et hommes ont scellé leurs destins [2].


Laf aime la rue, même s'il est un animal domestiqué. Gardien, allié, protecteur, le chien de rue est un compagnon de cette espèce appelée humaine.


Laf chantonne: "Je suis un chien - un canidé - un loup apprivoisé [3]... ♪ On the road again, again, again. On the road again"


[1] La Fontaine

[2] Génétiquement, le chien descend du loup et est interfécond avec les loups. La domestication du loup est la première de toutes.

[3] Canis lupus familiaris


7 vues

© 2020 chroniquedechien.com

  • Icône Facebook noir
  • Icône Twitter noir
  • Icône Pinterest noir
  • Icône Instagram noir